AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 young gods (pluton)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: young gods (pluton)   Sam 9 Juin - 14:07


pluton, mareš
" j't'emmène au vent "
------✩------

nom complet - (pluton mareš). un prodige, enfant parfait. des traits aussi doux que les nuages, mais plutôt ceux qui annoncent la pluie, l'orage. prénom divin, garçon qui ose crier être un des prochains dieux, d'une nouvelle génération, d'une nouvelle ère. surnoms - (mareš, p.) souvent surnommé par son propre nom de famille ou par la première lettre de son prénom. parfois, pluton passe pas. trop ridicule, les gens pensent que c'est une blague - et lui, il ne semble même pas être dérangé par ce foutu prénom. lieu de naissance et âge - (prague), ville d'une beauté incontestée, beauté aveuglante dont on ne se lasse pas. des paysages que pluton ne pouvait plus voir, cela dit. dix-sept ans qu'il pense être trop supérieur pour respirer le même air que d'autres personnes, qu'il se voit assis sur un trône royal. nationalité et origines - (république tchèque). il n'a connu que prague avant santa barbara. il a gardé sa réputation de prince, cela dit. à ses yeux, il n'a rien perdu. à santa barbara depuis - (quatre ans). années qui sont passées devant ses yeux, comme s'il n'était qu'un spectateur dans cette histoire. pas l'acteur de sa propre vie. une histoire triste, film dramatique. descente aux enfers. occupation - (lycéen). de ceux qui règnent à wave, qui veulent écraser les autres et ce, sans pitié. parfait aux yeux des autres, bourrés de défauts et de malheur à l'intérieur. une pourriture. situation familiale - famille blessée, séparée, tombée en ruine. une mère qui fricote avec d'autres, un père qui est aux abonnés absents et des soeurs qui s'abîment de jours en jours, qui tombent à la dérive. situation financière - (riche). garçon qui dépensent les billets sans même les compter, qui mise tout sur ces petits foutus papiers verdâtres. il jure par l'argent. statut civique - (célibataire). les filles passent dans son lit et s'en vont le lendemain. elles ne courent plus et n'attendent qu'une chose : attendre pour se faire mordre. pluton est le méchant loup auquel on est accroc. orientation sexuelle - (hétérosexuel). amoureux de leurs courbes et des rires cristallins. les femmes, moteur de sa vie. il vit pour elles.  traits de caractères - hautain, arrogant, prétentieux, sûr de lui, calculateur, têtu, méchant, froid, impulsif, curieux, hypocrite, franc, autoritaire, déterminé, sociable, narcissique, très malin, rusé. avatar - nathan niehaus. groupe - golden crown.
si tu étais un élément ? - le feu. une plante ? - rose épineuse. une saison ? - l'hiver. un mot ? - bloody. un instrument de musique ? - piano. une friandise ? - grenade. une émotion ? - colère. un des cinq sens ? - le toucher. un hashtag ? - #sorryiamsuchanasshole.


— don't tell anyone, or you'll be just another regret.
Il ne sait pas vraiment lorsqu’il a dérapé. Il ne connaît pas le moment exact où il a commencé à disjoncter. Le moment où ses nerfs ont cessé de fonctionner correctement et l’ont fait faire des choses qu’il n’aurait jamais commis auparavant. Il aurait aimé savoir, avoir un signe qui lui aurait dit « attention, tu deviens complétement taré », mais malheureusement, le signe n’est jamais venu et il a sombré dans cette phase les yeux bandés. Pluton ne se caractériserait jamais comme étant quelqu’un de dysfonctionnel, mais plutôt comme quelque chose de cassé. Dans ce cas-ci, vraiment brisé. S’il ouvrait un peu les yeux, il se rendrait compte qu’il n’est pas la seul : Les Mareš ont tous sombrés. Une famille parfaite, désormais ruinés mentalement. Pluton pourrait voir que ses sœurs sont devenues d’autres personnes, que sa mère est coincée dans un mariage désastreux et que son père fuit peut-être même cette situation. Pluton, s’il daignait ouvrir les yeux, se rendrait compte que pour une fois, une chose les unit tous à nouveau (autre chose que l’argent). Mais Pluton, ce n’est pas dans ses habitudes de se soucier des autres. Pas dans ses habitudes de demander comment les gens vont, de se poser des questions sur les sentiments d’une autre personne. Non, Pluton n’est intéressé que par Pluton. C’est pour cette raison qu’il ressent rien, du moins, c’est la seule vraie excuse qu’on ait trouvée pour justifier son comportement trop inhumain. Pluton, il brise les cœurs comme il brisait les vases qui valait une fortune. Il brise les rêves comme il brise le silence quand celui vient régner dans des moments où il ne devrait pas. Personne ne sait vraiment ce qui cloche avec cet adolescent et au fur et à mesure, personne n’essaye vraiment de le découvrir : Pluton, c’est comme s’il gardait la réponse du pourquoi comme un trésor. C’est son trésor, son mystère, la raison pour laquelle on s’intéresse vraiment à lui. Il pense que sans ça, les gens arrêteraient de lui porter attention, alors, il cache, invente, crée toujours plus de mouvement : Pluton, il a besoin d’attention et il ferait tout pour en avoir. Même mentir sur sa propre personne.

Il sait que quelque chose cloche chez-lui. Il sait que quelque part, quelque chose est mal réglé, mal accordé. C’est un appareil brisé, cassé, et le pire dans cette histoire, c’est qu’on en ignore la cause. Il n’est pas tombé, il a pas été jeté comme une serviette trop utilisée (ou peut-être voit-il le manque parental comme un abandon total). En réalité, il n’a aucun mobile pour agir de la sorte. Pluton s’est déjà fait une idée. Il sent cette chose agir sur sa personne depuis un petit temps, maintenant. Alors, il a commencé à émettre des hypothèses. Il y a réfléchi et y a pensé pendant des heures, que ce soit sur le chemin du retour en hiver jusqu’au combat d’escrime au printemps dernier. Il a eu le temps de mijoter, mais n’a pas trouvé de quoi satisfaire sa curiosité. Il a besoin de concret et malheureusement, il dispose de tout sauf de certitude, dans cette malheureuse histoire dont il est le héros principal. Il a, cependant, accepté une raison. Et c’est avec celle-ci qu’il avance désormais : La colère est en lui depuis toujours. La haine, c’est lui. C’est sa raison. Ça expliquerait maintes et maintes choses, d’après lui. Mais ça semble encore trop flou. Cependant, il accepterait qu’on le voie comme quelqu’un de violent et de brisé. Il pense ne pas être quelqu’un de normal car les gens ne semblent pas avoir les même besoins et envies que lui. Pluton, il a des pulsions incontrôlables. Celle de frapper contre un mur, d’échapper des râles de douleur. Celle de frapper des gens, désormais. Pluton, quand il se regarde dans le miroir, il en aurait presque peur. Pluton, il ne va pas bien. Il s’effraie. Il a peur de ce qu’il pourrait faire ou même penser. Pluton, il sait pas pourquoi la colère le mène, n’a aucune idée de la raison pour laquelle il se laisse guider par celle-ci. Le Mareš, il frappe, se fait du mal, fait du mal. C’est une bombe à retardement, un électron de colère, d’haine, de malheur refoulé. Pourtant, son sourire dit le contraire. Son sourire affirme que tout va bien et on pourrait même croire que c’est lui qui s’en sort le mieux dans tout ce bordel. Sauf que chez-lui, y’a tout qui commence à clocher à l’intérieur de sa pauvre petite tête. Des pensées qui le mène à des choix périlleux. Pluton ne l’admettra jamais, mais il va mal et a besoin d’aide. Mais Pluton gérera ça comme il l’a toujours fait : seul.

Tout a commencé à déraper en octobre dernier, d’après lui. Cette soirée reste très vague pour lui. Il sait pas ce qui l’a mené à faire une telle chose, comme poussé par un aimant qui n’était pas le sien. Le tout reste flou pour le jeune homme, mais il sait avoir commis ce « crime » et avoir menti en étant conscient d’avoir commis ces actes en étant complétement clean et sous l’influence de personne. Il se rappelle avoir pris Henri, fils prodige d’un grand PDG, par surprise avec l’aide de quelques amis. Tout n’était qu’une blague au départ, pour l’effrayer. C’était la période parfaite pour cela puisque l’ambiance d’Halloween était déjà présente. Pluton, c’est lui qui a tout organisé. Il a promis à ses amis que ça allait être marrant et qu’Henri arrêterait de se vanter une fois pour toute (parce que Henri, c’était un garçon sûr de lui et bien trop confiant aux yeux de Pluton). Il se souvient l’avoir emmené à l’arrière du lycée privé, dans un endroit où personne ne serait capable de les apercevoir ou même avoir des preuves de leurs agissements. Pluton était censé le frapper sans mettre toute sa force : juste pour l’effrayer. Une fois, un seul coup et ensuite, ils détacheraient le garçon et se mettraient à courir pour ne pas se faire prendre. Cependant, les coups ont continué après le premier. Etant de plus en plus fort, il n’a pas su s’arrêter. Il n’y arrivait pas. Il a arrêté de frapper en voyant qu’Henri s’était tu. Le groupe est resté là, à s’observer sans vraiment le faire, à se demander ce qu’il venait de se passer, à se rendre compte que la petite blague avait dégénéré en voyant les poings bleutés du jeune homme. Ils flippaient tous, mais ne l’aurait jamais avoué : trop de dignité pour leurs si petits corps. Ils ont, finalement, décidés de s’enfuir en laissant le garçon au même endroit, laissant la porte ouverte en se disant que le concierge tomberait sur la carcasse du bonhomme (s’il ne partait pas avant). Le lendemain, c’est bien le concierge qui tomba sur le garçon. Encore vivant, il appela rapidement le principal pour gérer cette histoire, sachant que son patron ne voudrait pas que ceci s’ébruite trop. L’affaire a finalement été réglée, après quelques semaines. Quelqu’un a été viré de l’établissement, l’autre n’est pas revenu par traumatisme et un groupe se tait désormais avec cet énorme secret derrière eux. Pluton en sort gagnant, gère le groupe comme des marionnettes. Henri est remis, bien que traumatisé de cette agression. Et un des membres du groupe a été accusé comme étant l’acteur de cette agression. Tous se sont ligués contre lui, étant manipulé par leur jeune ami, le fameux Mareš. Seul ce groupe commence vraiment à se rendre compte à quel point il peut être dangereux et se transformer en une toute autre personne.
Pluton change,
Pluton sombre.
.

pseudo/prénom - ilusm., pauline âge/localisation - dix-sept ans, belgique  patrick.  avis sur le forum - ohçfè!d§fypgoihp où l'avez-vous connu - j'étais sur la v1 + projet v2 autre - trop contente de vous retrouver.  no ugh. (même si j'entre en exam lundi jsais pas ce que je fais là tbh)


JE REMPLIS TOUT APRES AVOIR MANGE ET TERMINE MON TEXTE DE NDLS PROMIS


Dernière édition par Pluton Mareš le Dim 10 Juin - 11:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: young gods (pluton)   Sam 9 Juin - 14:13

welcome back ma paupau pref in love. in love. in love.
trop content de te retrouver avec pluton, ça promet du sale lourd siffle2 siffle2
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: young gods (pluton)   Sam 9 Juin - 16:20

PAULIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIINE. draw. draw.
Ce personnage. well.
Welcome back. pervers.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: young gods (pluton)   Sam 9 Juin - 18:34

comment ça se passe sur pluton alors ? ok je sors arrow...
contente de te retrouver avec les beau nathan hug. in love.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: young gods (pluton)   Sam 9 Juin - 19:07

(re)bienvenue, trop contente de te revoir ici Pauline larmes.
hâte qu'on puisse se taper dessus avec les garçons x.
ah oui et Lottie est au privé maintenant, va falloir qu'on parle liens oups.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: young gods (pluton)   Sam 9 Juin - 19:47

@ruby richardson le sale que pluton procure m'a tellement manqué mdr. merci bb I love you

@beau hendon mathilde I love you +++ beau stp respect merci Like a Star @ heaven

@sid rhodes ça se passe bien écoute, il se sentait seul là-haut red. merci I love you

@andy helsing merci caro, c'est un plaisir aussi well. promis, pluton essayera de pas trop lui faire mal à condition qu'andy fasse pareil wesh.
LOTTIE AU PRIVE
OUI
NOUS DEVONS PARLER
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: young gods (pluton)   Sam 9 Juin - 19:51

il peut venir pécho sio quand il veut. timide. lil' heart. mec bizarre. well.
(pauuuuliinneeee ommmgggg. choqué. love eyes. felt. brille. brille. brille. brille. brille.)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: young gods (pluton)   Sam 9 Juin - 20:33

mlslslsls
j'passe aussi ici,
histoire de ne pas passer pour une soeur indigne
ta plume, trop de feels larmes.
ça m'avait manqué,
jtm aussi,
hâte, hâte,
on va envoyer du lourd,
wtf. wtf. wtf.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: young gods (pluton)   Sam 9 Juin - 20:36

jveux devenir gay que pour toi
- ado passe pas par là ok -
tu es trop perfect toi !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: young gods (pluton)   Sam 9 Juin - 20:44

pauline+pluton again
dois-je redire à quel point j'étais déjà en amour avant????
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: young gods (pluton)   Sam 9 Juin - 20:46

t'étais à deux doigts de t'en faire passer pour une
blblbl merci bb t'es trop douce,
on se comprend well.,
et encore, du lourd, c'est petit
ON VA TOUT DEFONCER no ugh.

@siovhan keen tqt il arrive en courant red.
( romance.  romance.  romance.  romance.  romance.  romance.  romance.  luuv.  luuv.  luuv.  bave.  bave.  respect  sad.)

@bowie heck
mais quel honneur tu me fais
adonis voit jamais rien tqt pas red.
puis, ton pseudo et shawn respect

@dylan bacall alex+dylan c'est mieux encore well. well. well.
complètement sous le charme


Dernière édition par Pluton Mareš le Sam 9 Juin - 22:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: young gods (pluton)   Sam 9 Juin - 21:55

pauline m'a manqué.
pluton m'a manqué.
trop d'émotions de te revoir ici.
jtm, jtm, jtm, t'es perf. red.
bvn et bon courage pour ta fiche bb lil' heart.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: young gods (pluton)   Sam 9 Juin - 21:58

ado m'a manqué,
mais caro encore plus. sad.
pareil, le fait de vous retrouver......... j'ai pas les mots :
ça nous fait un point commun red.
merci bb I love you
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: young gods (pluton)   Dim 10 Juin - 10:43

le pseudo.
l'avatar.
un combo parfait romance.

bienvenue à toi.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: young gods (pluton)   Dim 10 Juin - 10:50

Il est trop canon rip.
voilà, j'ai rien d'autre à dire mdr.
garde moi un lien siffle.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: young gods (pluton)   

Revenir en haut Aller en bas
 
young gods (pluton)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» pride 06 lausanne 7-8-9.07.06
» Young Gods + Opak - Ebullition - 6 mai 2006
» Emily Young, Le secret de Miss Mole
» INDIANA JONES ET LA DERNIERE CROISADE - Young Indiana Jones - (RAH 426)
» [Young, Alexa] Meilleures ennemies - Tome 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
everlasting growing pains ✩ :: hymn for the weekend :: anciennes version :: personnages-
Sauter vers: