AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 real love is like feelin' no fear (w/ roxy)

Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: real love is like feelin' no fear (w/ roxy)   Mar 20 Fév - 19:53



Le réveil de ce matin n'avait pas été le meilleur que j'avais connu. La saint Valentin était supposée être synonyme d'amour, de bonheur et de papillons dans l'estomac. À la place, c'est avec peur, appréhension et essaim d'abeilles tueuses dans le ventre que je m'étais réveillé. Tout était en ordre, j'avais dépensé une fortune cette année et cela pour plusieurs raisons : la première, Roxy méritait ce qu'il y avait de mieux, et je savais pertinemment que je n'étais pas le mieux pour elle alors j'avais décidé de lui en mettre plein les yeux comme si tout ce qu'il y avait de plus cher allait combler ce que je ne pouvais lui donner. Ensuite, on ne peut pas dire que j'avais réellement connu de réelles saint Valentin par le passé alors j'avais désiré faire les choses biens ; et enfin, trois semaines plus tôt j'avais couché avec mon meilleur ami. J'avais à peine parler à Ashton depuis cette foutue soirée. Je m'étais réveillé à ses côtés, avec un mal au crâne mais conscient de ce qui c'était passé. Apeuré à l'idée que quelqu'un ne surprenne et surtout embarrassé, j'avais décampé en douce non sans avoir gravé dans mon esprit l'image de mon meilleur ami endormi et paisible à mes côtés. J'avais été d'avantage bousculé que lors de ma première fois. À l'époque, ce n'était pas grand chose pour moi. J'avais agis sur le coup de l'impulsivité, dans le feu de l'action parce que je me sentais bien. Homme ou femme, j'avais mis du temps à faire la différence mais déjà tout petit on nous apprend qu'une fille doit jouer à la poupée et aimer les hommes, on apprend aux garçons à jouer avec des voitures et aimer les filles alors c'est sans raison valable que je m'étais tourné vers la gente féminine, sans pour autant oublier cet été durant lequel j'avais expérimenté. Et surtout, à cette époque je n'avais personne dans ma vie. Aujourd'hui, j'avais failli à une tâche que je m'étais juré de respecter et que je ne pensais pas pouvoir enfreindre : manquer de respect à Roxy. D'aussi loin que je m'en souvienne, elle a toujours fait partie de ma vie et j'étais incapable de lui rendre tout ce qu'elle m'apportait. Pire encore : j'étais aujourd'hui conscient que je n'aimais pas cette reine des abeilles. En plus d'avoir trompé ma petite-amie, je n'adressais plus la moindre parole à Ashton. Je me défilais, incapable d'assumer mes actes en laissant les conséquences de ce derniers me ronger. Je m'étais rendu à la salle de sport, pour faire en sorte que les efforts physiques fassent disparaître mes remords, sans grand succès. J'étais passé chez les coiffeur, dans l'espoir de me faire beau pour Roxy et me détendre, sans plus de succès que le sport. Le collier d’émeraude signé Prada était soigneusement emballé dans une petite boîte noire avec un ruban vert en soie depuis trois jours. J'avais loué une limousine, qui allait m'amener en bas de chez elle pour nous amener jusqu'à un building au dessus duquel le toit était illuminé par deux centaines de bougies et décoré par des pétales de roses. Une fois installés, nous nous ferons servir un menu cinq étoiles préparé par un chef que j'avais engagé spécialement pour l'occasion. Je ne pensais pas qu'on pouvait dépenser autant en chandelles et roses jusqu'à aujourd'hui. Assis dans la limousine, j'essayais en vain de me détendre avant d'arriver jusqu'à chez la rousse. Je suis descendu du véhicule, crachant au passage mon chewing-gum à la menthe glaciale avant de m'arrêter sur le porche de sa maison, et toquer quatre fois. J'avais enfilé une chemise bleu marine ainsi qu'un costard noir en velours recouvert de motifs floraux. Un jean noir mat et une paire de chaussures italiennes plus tard, j'avais trouvé ma tenue pour la saint valentin. Je n'avais ni oublié ma montre en or, ni mes boutons de manchette en saphir et attendait patiemment l'arrivée de Roxy, espérant que l’amas d'émotions noires et négatives s'éloigne de moi lorsque Roxy et son habituelle éclat allait arriver.
Revenir en haut Aller en bas
 
real love is like feelin' no fear (w/ roxy)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kimmese & JustaTee - Real Love
» {Manga} Kare First Love
» Real scale elimination chamber.
» [SOFT] REAL TIME TRAFFIC : Avertisseur de radars en temps réel [Gratuit]
» ♫ Partitions Johnny's ♫

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
everlasting growing pains ✩ :: hymn for the weekend :: anciennes version :: sujets rp-
Sauter vers: