AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 bday party (mareš et l'entourage)

Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: bday party (mareš et l'entourage)   Mer 14 Fév - 22:57

L'adolescent observait le salon d'un air satisfait, souriant à la soirée qui s'annonçait. Pluton s'était permis quelques achats pour l'occasion et ceux-ci se composaient, en partie, de ballons décoratifs, mais aussi de beaucoup de nourriture et de choses inutiles que sa mère lui rembourserait d'ici la fin de semaine, avec bien entendu, son cadeau. En parlant de celle-ci, Pluton lui avait gentiment fait comprendre que la maison lui était interdite d'accès ce jour-là. C'était sa fête (et celle de Bellone, par la même occasion) et la présence d'un adulte gâcherait tout. Surtout celle de ses parents, à vrai dire. Madame Mareš était donc de sortie, laissant deux adolescents libres de faire ce qu'ils voulaient et avec disponibilité de l'argent et bien d'autres choses (comme le bar que papa n'utilisait jamais à cause des absences répétitives). Plutôt pas mal. Dit-il en contemplant la pièce alors qu'il  avait juste laissé les ballons s'envoler au plafond. Ca faisait enfantin, mais la cadette avait insisté en disant que ça rajoutait une touche à la décoration, puisque la maison était réputée pour être vide et sans vie. Les ballons colorés amenaient un charme à la grande demeure des tchèques (même si, soyons honnête, il détestait toujours autant cette baraque). Il observait sa soeur du coin de l'oeil, attendant une réponse de sa part, en espérant qu'elle montre, pour une fois, de la satisfaction. Chose qu'il n'attendu pas éternellement, ayant perdu espoir depuis des années déjà. Ils étaient tout les deux morts à l'intérieur et la satisfaction était purement fausse. Pourtant, cette fête d'anniversaire était importante pour les deux. Dix-huit ans. Les deux étaient, désormais, majeur dans leur pays natal. Pays qu'il n'habitait plus à cause de ces dits parents absents. Eh merde. Pluton chassa toutes mauvaises idées de sa tête avant de souffler. Il indiqua à sa jumelle qu'il montait pour se préparer et d'un regard presque remplis de jugements, il lui dit de faire pareil (ils ne connaissaient pas la tendresse, non, pas du tout). Le brun opta pour une tenue décontracté, n'allant pas jusqu'à mettre un énième costume pour l'occasion. Il sourit devant la glace, lorsqu'il s'observa et jugea que sa tenue ferait l'affaire. De toute façon, le tchèque comptait bien sur une demoiselle pour les arracher d'ici quelques heures (et il n'aurait aucune gêne pour qu'une amie de Bellone se prête au jeu : aucune). Une fois prêt, le brun descendit et sauta dans le canapé, attendant patiemment que les invités se pointent.

Il ne fut qu'une vingtaine de minutes pour que la sonnette retentisse. Contents que les premiers invités ne soit pas à la bourre. Observant une dernière fois la maison aux couleurs mauvâtre et bleutées, il se dirigea à la porte d'entrée pour accueillir les premiers venus. D'ici quelques minutes, il quittera ce spot et n'importe quel inconnu sera limite capable d'entrer dans cette immense demeure.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: bday party (mareš et l'entourage)   Jeu 15 Fév - 16:34

Adonis, il était presque prêt. Prêt à se rendre à une autre soirée. Pas des moindres cette fois-ci. C'était l'anniversaire de Pluton. Et de Bellone aussi. Il sentait que cette soirée, elle allait rester gravée dans la tête de toutes les personnes qui seraient présentes. Et en particulier de ceux qui en étaient les hôtes. Ils venaient tout juste d'avoir dix-huit ans. C'était l'arrivée des responsabilités et des tas de conneries à enchaîner. Ou presque. Adonis, il récupérait quelques bouteilles d'alcool qui traînaient dans le bar chez lui. Pluton lui avait affirmé qu'aucun adulte serait présent. Alors le gamin, il allait se priver de rien. Il avait déjà ses idées derrière la tête et ce qui était certain, c'est qu'il ferait tout pour ramener les P. chez les Mareš et qu'aucun d'entre eux finisse la soirée seul. Ils avaient tous prévus de bien se fringuer, de marquer le coup. Histoire de se faire remarquer mais aussi d'en attirer quelques unes. Si c'était l'anniversaire de Pluton, les penetrators seraient à l'honneur. Et si c'était, en même temps, l'anniversaire de sa frangine, les nanas c'est pas ce qui manquerait. Il préférait ne pas oublier l'indispensable, il fourrait quelques préservatifs dans son porte-feuille. Sait-on jamais. Il préférait prévoir le coup et sortir couvert. C'est sûrement le seul truc dont il fait le plus attention au quotidien. Il était confiant, prêt à marquer le coup et à faire en sorte que l'anniversaire de son meilleur pote reste gravé dans sa mémoire. Les deux se connaissaient depuis un long moment déjà, et dés le début de leur amitié ça a fait tilt. Ils étaient faits pour se trouver. C'était comme des jumeaux qu'on aurait séparé à la naissance finalement. C'était impossible de les voir séparer l'un de l'autre. Que ce soit au lycée, en soirée ou même en dehors. Ils auront probablement fait les quatre-cent coups ensemble, y'a aucun doute pour ça. Ils avaient tout les deux en eux ce besoin de domination constant, cette envie de régner. Ils étaient tout les deux des petits princes à leur façon. Baignant dans l'argent et pourtant si vides à l'intérieur.

Une fois prêt, l'adolescent prit les clés de la bagnole de ses parents adoptifs et se mis en route. Déjà beaucoup trop pressé d'enfin arriver sur place. Le trajet était relativement court, en une poignée de minutes il arrivait devant l'immense baraque des Mareš. Il récupérait dans le coffre les bouteilles qu'il avait emmené et s'avançait vers la porte d'entrée. Sans attendre, il sonnait. Il espérait ne pas être parmi les premiers arrivés. En fait, il détestait ça. Le gamin il aimait se faire attendre. Il aimait pas arriver avant tout le monde, quand y'a pas d'ambiance et quand la soirée commence à peine. Non, il préfère arriver quand les choses sérieuses commencent.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: bday party (mareš et l'entourage)   Jeu 15 Fév - 19:43

dix-huit ans. un chiffre qui sonne plus comme un reproche. volez de vos propres ailes mareš. des ailes qui peuvent brûler à tout instant. pluton qui décide d'organiser une fête, bellone qui roule des yeux. ça fonctionne comme ça, l'un va avec l'autre. elle peut pas refuser la gamine, ça ferait tâche. mais elle aime garder le mythe de cette maison froide et vide. peuplée de gens qu'elle n'a pas envie de voir, qu'elle connait même pas, des gens qui vont même squatter sa piaule, ça lui donne envie de gerber. la dernière qui aide à décorer, regard désapprobateur à l'égard de pluton. plutôt pas mal. ricanement, bellone qui observe tout dans les moindres détails. mouais, pour une fête d'anniversaire de gamins de cinq ans. elle voyait les choses en grand bellone, pas... dans ce genre là. dans un hôtel privé parisien face à la tour eiffel, en aucun cas à santa barbara, et encore moins dans leur demeure. la république tchèque lui manquait terriblement, la gamine ayant prévu de prendre le jet-privé pour y aller, le temps d'un week-end. plan qui se retrouve contrarié par les envies de son frère. mais c'est habituel, brisée à l'intérieur, masque qu'elle enfile tout les matins après s'être levée. pluton monta et lui fit signe qu'il allait se préparer. regard hautain, pas besoin de phrases pour se comprendre. mais pas de gentillesse, l'empire est à conquérir. l'entreprise qui doit revenir au roi mareš, la faute au paternel misogyne. faut qu'elle fasse ses preuves. justement, c'est ça qu'elle veut. son cadeau d'anniversaire. elle l'a annoncé haut et fort, je veux l'entreprise familiale.  telle fallon carrington dans dynastie de 1980, c'est la seule chose à laquelle elle aspire. le reste n'est rien, seulement des problèmes dont elle devrait faire fi. elle monte à son tour, enfile la robe rouge que préfère sa mère, comme un outrage, un appel à la disgrâce, elle veut pouvoir dégoûter la matriarche de cette dernière. tout est calculé, des pions sur un jeu d'échecs. un collier qui coûte probablement une fortune, des talons aussi, les cheveux ramassés en queue de cheval basse. elle descend, observe son frère. nouveau rire. elle reste plantée en haut des escaliers, elle observe, elle attend. aucune réelle envie de descendre. une reine qui attend ses sujets, piédestal sur lequel elle se met sans trop le mériter. premiers invités. bellone reste à sa place, maîtresse de maison, elle bouge pas, elle pense pas. son téléphone qui vibre, sourire qui se dessine. finalement, le squad viendra. fausses illusions, bellone qui fait plus attention, elle descendra seulement quand elle verra le doux visage d'acacia, de mara, de sabrina ou encore de nala. têtue l'enfant, faut bien qu'elle tienne de quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: bday party (mareš et l'entourage)   Mar 20 Fév - 16:18

Cela ne faisait que quatre ans que le beau tchèque et sa soeur avaient débarqué à Santa Barbara et pourtant, les deux adolescents se comportaient comme s’ils se connaissaient depuis toujours. Sid considérait Pluton quasiment comme le frère qu’il n’avait jamais eu et il n’aurait raté le dix-huitième anniversaire des jumeaux pour rien au monde. L’adolescent ne doutait pas que Mareš avait mis les petits plats dans les grands pour célébrer l’événement. D’ailleurs, cela faisait des semaines qu’il bassinait le blond au sujet de cette fête. La soirée s’annonçait grandiose et Sidney avait hâte d’y être. Si aux états-unis, les deux enfants Mareš ne seraient majeurs que dans trois ans, dans la plupart des pays, les dix-huit ans sonnaient le passage dans l’ère des adultes. Le blondinet se mit à rêver que la majorité américaine soit abaissée et que dans quelques mois, sa relation avec Angus devienne légale mais il n’en sera rien. Il soupire en ajustant sa tenue face au miroir entouré de dorures. Rhodes avait opté pour une tenue plutôt décontractée, espérant qu’il ne ferait pas tâche et que les jumeaux ne lui en voudraient pas d’avoir laissé tomber le costume. Il choisit un tee-shirt style vintage, un blouson aviator avec de la moumoute, un slip noir et des bottines sans lacets de la même couleur. Il se recoiffait rapidement, mettant un peu de gel et se passant la main dans sa chevelure pour éviter l’effet carton. L’aîné Rhodes fourrait ensuite les bouteilles d’alcool qu’il avait obtenu en glissant quelques billets à un sans-abris pour les acheter à sa place dans son joli sac en cuir. Il y ajoutait ensuite les petits sachets de drogue qu’il avait récupéré auprès de ses dealers attitrés dans les poches intérieures. Sid était prêt, il descendit les escaliers en colimaçon de la demeure Rhodes et récupéra au passage les cadeaux pour ses amis Mareš. Ils ne manquaient de rien, c’était juste histoire de marquer le coup. Il sortit ensuite de la maison pour se rendre jusqu’à sa voiture. Il s’engouffra dans sa luxueuse berline noire même si quelques centaines de mètres seulement le séparaient de l’habitation des tchèques. Il fit vrombir le moteur et mit les gaz. Quelques minutes plus tard, il se garait devant la magnifique villa où habitaient le prince et la princesse et sortait les sacs à l’effigie des marques de luxe et celui contenant les petits remontants pour la soirée. Il traversait le grand jardin pour rejoindre la porte d’entrée et fut rassuré de voir qu’il n’était pas le premier arrivé. Adonis attendait déjà sur le perron et il le salua d’une tape dans le dos : « Hey Ado, ça fait plaisir de te voir ici ! Je savais pas que tu venais aussi ! »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: bday party (mareš et l'entourage)   Mer 21 Fév - 19:31

Un regard qui suit à la trace, qui se délecte à distance, gardant les mesures de sécurité. Pas trop proche. Jamais. Tu la connais par cœur sa silhouette, t’as l’habitude de l’appréhender partout où tu poses les yeux, ce soir il en est de même mais pour d'autres raisons. Des raisons inavouables, des secrets teintés de festivités, tu n'arrives même plus à faire la différence, les limites s'estompent. Tu ignores si tu l'as un jour faîte. Savoir quand tu pousses le risque trop loin, à un point de non-retour, pour elle mais surtout pour toi. Elle s'engouffre dans sa chambre, t’ouvre la fenêtre de la tienne. Elle rentre. Tu sors. Schéma habituel. Répétitif. Un manège si bien rodé qu'il en deviendrait presque lassant. Le visage imperturbable, le sourire figé tu attends d’être certaine que la voie soit libre pour crapahuter le long de la gouttière, atterrissant sur tes deux pieds d’un rebond agile. Tu devrais ressentir des remords ou bien une forme de culpabilité, tu devrais ressentir un poids, une douleur amère mais entière pour ce que tu leur cache, chaque jour un peu plus. Tu devrais.. Ressentir. Mais tu ne ressens pas. Rien. Seulement l’envie continuelle de prendre tes jambes à ton cou. Anniversaire des rejetons Mares voilà bien un événement lui qui ferait lever les yeux au ciel à ta génitrice, elle qui considère les jumeaux comme les suppôts de l’enfer, des excès qui les rends indésirables, le dédain de la fille, le manque de pudeur du fils. Une paire qu’elle exècre et qu’elle ne manque pas de critiquer à la moindre occasion, tu fais la sourde oreille te gardant bien de préciser que tu fais partie de l’entourage de ce voisinage qu’elle juge si peu fréquentable. D’un pas léger tu traverses la pelouse, un bref coup d’œil derrière ton épaule pour faire signe à ta sœur de te prévenir en cas d’alerte parentale, pas besoin de sonner, un attroupement sur le seuil de la porte prend déjà toute la place. T’arrives bien après l’heure convenue, le petit monde de Pluton groupé dans le salon noir de monde, la jeunesse huppée de Santa Barbara réunie dans une même baraque qui étouffe le luxe et l’indifférence. Tu devines d’avance que Pluton s’est érigé grand maître de cérémonie et que Bellone elle est en train de râler dans un coin, mécontente d’être là où on l’attend pour une fois. Te faufilant à travers les corps alcoolisés tu cherches la reine des yeux, et tu la trouves comme tu le pensais, en train d’observer la scène, curieuse mais froide. « Tu ne va tout de même pas laisser ton frère régner sur la soirée si? » lui glisses-tu à l’oreille avant de déposer un baiser sur sa joue « Cette robe j’en perds mes mots ! » la ténébreuse bien trop sensuelle dans son fourreau carmin, peu importe le dédain que lui inspire les convives, il faut impressionner, toujours. « Allons-nous chercher de quoi rendre les amis de ton frère supportables… » sans ajouter mot t’attrapes son poignet entre tes doigts graciles pour te diriger vers la cuisine à la recherche de liqueur magique, nectar indispensable qui habillera la soirée d’un voile coloré.  

hs : les chatons j’ai fait une élipse pour dire qu’entre temps du monde était arrivé et que la fête battait son plein, qu’on reste pas en petit comité mille ans lil' heart.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: bday party (mareš et l'entourage)   

Revenir en haut Aller en bas
 
bday party (mareš et l'entourage)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La mare du Fréchot...
» Ste Opportune La Mare, le Marais Vernier
» [Poupée] Middie "Macaron Q-Tea Party" Octobre 2010
» La Mare Saint Lubin, avec OVS
» Photos old vw crew night party 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
everlasting growing pains ✩ :: hymn for the weekend :: anciennes version :: sujets rp-
Sauter vers: