AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You're just making sure I'm never gettin' over you (Lullaby)

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

here since : 15/09/2018
dreams : 16
pseudo : spf
face, © : Shawn Mendes, ©HOODWINK & anesidora


( NEVER BE ALONE )
side to side:
ready for it:

MessageSujet: You're just making sure I'm never gettin' over you (Lullaby)   Lun 17 Sep - 0:03


BFI IMAX

Besoin d'air, de te changer les idées, d'oublier ton paternel et son besoin de t'imposer ce nouveau frère, les batailles juridiques entre tes parents, ou même cette belle-mère à laquelle tu n'aurais jamais dû toucher. Mais difficile de résister à une fille nue qui vous attend à la sortie de la douche, même si la petite voix qui dit s'appeler "conscience" vous hurle que c'est la pire connerie de votre vie, n'est-ce pas ? Mais à cet instant, t'avais juste besoin d'une coupure, sans ami, juste avec un film quelconque pour te vider la tête. Alors t'étais venu ici, dans le cinéma à quelques rues de ton lycée, territoire à priori neutre pour deux univers complètement différents. Enfin, ça, c'était ce qui se disait, la vérité, c'était que les affrontements se faisaient plus nombreux à mesure que le temps passait. Mais tu n'avais fait aucune mauvaise rencontre, te contentant d'acheter des pop-corns et de prendre un billet pour le seul film qui n'avait pas encore commencé. Un film d'horreur, mais quelques minutes après le début, t'étais déjà convaincu que c'était juste une daube, et rien d'autre. Que tu te marrerais plus qu'autre chose devant les images, les hurlements mal joués, et t'avais ce sourire qui étirait tes lèvres, vaguement moqueur, ta main piochant dans tes pop-corns, alors que t'étirais tes jambes pour mieux t'installer. Et puis tes yeux avaient été attiré par cette silhouette qui semblait vouloir déserter la salle quasiment vide, remontant déjà l'allée, son visage vaguement éclairé que tu crus reconnaître. Te redressant légèrement, tes doigts saisirent son poignet lorsqu'elle passa à tes côtés.  « Lullaby, c'est ça ? » Tu plissais les yeux pour mieux la discerner dans la pénombre revenue, la luminosité de l'écran retombant pour mieux donner à l'instant une allure troublante. « Tu veux pas t'assoir avec moi pour commenter le film ? Je te laisserai même piocher dans mes pop-corns. » soufflas-tu en lui adressant un sourire charmeur, avant de te redresser souplement pour te décaler d'un siège et lui offrir le tien. Tu savais pourtant les bruits de couloirs, les rumeurs qui avaient couru sur elle, sur Paige, sur son ex, sur son renvoi. Parce qu'elle n'était plus à Eaton, et qu'au fond, tu t'en moquais bel et bien. T'étais pas le pire, t'étais pas le connard qu'on pourrait imaginer si facilement à cause de tes fréquentations, de ton attitude désinvolte au sujet de tout. « Allez, tu vas quand même pas me laisser regarder cette daube tout seul ? » insistas-tu en désignant le fauteuil abandonné, l'observant sans doute réellement pour la première fois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lullaby Warhol
— look what you made me do.

here since : 07/09/2018
dreams : 188
pseudo : pillsnpotions, arno.
face, © : ella purnell, captain.


( NEVER BE ALONE )
side to side:
ready for it: ivy, peter, lara, shaun, gordon.

MessageSujet: Re: You're just making sure I'm never gettin' over you (Lullaby)   Lun 17 Sep - 0:24



※ ※ ※ ※
You're just making sure I'm never gettin' over you
( ft @gordon wheeler )
※ ※ ※ ※

ce soir, tu avais une cruelle envie de te changer les idées. le lycée public commençait à te rendre folle, sans oublier que tu pensais sans arrêt au coup de pute que paige t'avait fait. tes pensées étaient apocalyptiques ces derniers temps. tu savais pertinemment qu'en ce vendredi soir, tu ne devais pas rester chez toi à broyer du noir, à te ressasser la bagarre avec ton ancienne meilleure amie. alors tu regardas s'il y avait un bon film à voir au cinéma. bien entendu, tu ne trouvas pas ton bonheur, mais ton dévolu se jeta sur un film d'horreur. ce n'était pas le type de film dont tu raffolais, mais dans l'immédiat, tu avais tout sauf besoin d'un film qui allait d'avantage te torturer l'esprit. alors tu te rendis toute seule au cinéma. tu t'installas sur un siège, à l'écart du peu de personnes présentes dans la salle. le film commença. les minutes passaient lentement, à une vitesse effroyable. tu baillais. encore et encore. tu luttais contre le sommeil. tu regardas l'heure son téléphone. vingt-et-une heures dix. le film venait commencer seulement depuis dix minutes. tu poussas un profond soupir. il puait la merde ce film, clairement. et t'avais la haine d'avoir payé pour voir une bouse pareille. saisissant ton sac à main, tu te levas. quitte à te faire chier, autant rentrer chez toi devant un film à l'eau de rose sur netflix. mais ta fuite fut interrompue par quelqu'un qui t'attrapa le poignet lorsque tu passas à sa hauteur. tu te retournas, n'ayant strictement aucune idée de qui pouvait bien se permettre de t'empêcher de partir. lorsque ton regard se posa sur ton interlocuteur, tu reconnus directement gordon, un élève de eaton square. ta gorge se serra. manquait plus que ça. « oui c'est bien moi, » répondis-tu d'une voix froide. en soit, ce garçon ne t'avait jamais rien fais, mais depuis que tu avais été renvoyée de eaton square, tu évitais au maximum ses élèves, tous odieux autant les uns que les autres. tu fis surprise lorsqu'il se changea de siège pour t'inviter à t'installer à ses côtés, te proposant même du pop-corn. tu t'apprêtais à l'envoyer bouler lorsqu'il reprit la parole, insistant d'avantage. tu pris une profonde inspiration, laissant ton sac à main glisser au sol pour finalement t'asseoir à ses côtés. tu ne savais pas pourquoi est-ce que tu acceptais sa proposition, mais passons. « qu'est-ce qu'un brillant élève de eaton square fait tout seul au cinéma un vendredi soir ? » chuchotas-tu, lui lançant un regard en coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

here since : 15/09/2018
dreams : 16
pseudo : spf
face, © : Shawn Mendes, ©HOODWINK & anesidora


( NEVER BE ALONE )
side to side:
ready for it:

MessageSujet: Re: You're just making sure I'm never gettin' over you (Lullaby)   Lun 17 Sep - 0:49


BFI IMAX

Tu n'étais pas certain qu'elle accepterait de rester, malgré ton sourire, ce regard que tu lui lançais, et la proposition alléchante de pouvoir accéder à tes pop-corns. Mais ton sourire s'étira quand tu l'entendis soupirer avant de prendre place à tes côtés, pour continuer à regarder ce film absolument pourri qui devait avoir une critique à la hauteur des prestations des acteurs. Soporifique, c'était le mot. Et encore, c'était pas si mal pour un film drôle. Même si ce n'était pas le but des scénaristes, vraiment pas, sinon il ne serait pas classé dans la catégorie horreur. Mais ce fut la question de la jeune fille qui laissa ton regard revenir s'attarder sur elle, laissant un rire amusé s'extirper de tes lèvres. Pourquoi un brillant élève de son ancienne école était-il là, tout seul, un vendredi soir ? C'était bien la question à 1 million de dollars. Surtout pour un type populaire comme toi, un sportif, un musicien, t'aurais eu des millions de choses à faire plutôt que de venir te perdre dans un cinéma sans personne pour t'y accompagner. Tu aurais pu demander, mais tu ne l'avais pas fait. Tu te penchas vers elle, un sourire en coin, humant son parfum en inspirant simplement. « Si je te le dis, faudra que je te tue. » soufflas-tu, désinvolte, avant de prendre un petite poignée de pop-corns que tu menas à tes lèvres, avant de poursuivre. « Et le sang, tout ça, c'est pas trop mon truc. » Le regard déviant sur l'écran à nouveau, tu grimaças vaguement à la vision grotesque de la victime pleine de sang, qui tentait de ramper vers une fin tellement prévisible. « Et c'est pas plus le sien. On a l'impression qu'elle supporte pas la confiture de fraise. » Commentaire gratuit sur le jeu de l'actrice aussi moisi que le film. Mais ton regard déviait à nouveau sur celle qui t'avais accordé de son temps, accepté de bien mauvaise grâce de s'installer à tes côtés. Tu n'avais jamais réfléchi à ce que l'on devait ressentir quand on se faisait virer du lycée dans lequel on était normalement à sa place, celui dans lequel tous tes amis se trouvaient, là où tu étais en train de décider de ton avenir. Ca ne devrait rien changer, et pourtant, non, tu n'y mettrais jamais volontairement les pieds. « Je fuis un repas de famille débile.  » lâchas-tu sans vraiment y réfléchir, peut-être pour éviter qu'elle décide qu'elle avait assez supporté ta présence, te donner la possibilité de la connaître un peu plus. « Et toi ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lullaby Warhol
— look what you made me do.

here since : 07/09/2018
dreams : 188
pseudo : pillsnpotions, arno.
face, © : ella purnell, captain.


( NEVER BE ALONE )
side to side:
ready for it: ivy, peter, lara, shaun, gordon.

MessageSujet: Re: You're just making sure I'm never gettin' over you (Lullaby)   Lun 17 Sep - 1:04



※ ※ ※ ※
You're just making sure I'm never gettin' over you
( ft @gordon wheeler )
※ ※ ※ ※

tu t'apprêtais à t'enfuir le plus loin possible de cette séance plus qu'inintéressante lorsqu'un jeune homme t'invita à le rejoindre. et forcément, il s'agissait d'un lycéen de eaton square. étant donné qu'il te proposait poliment de s'installer à ses côtés, et que tu avais payé ta place, tu finis par accepter sa proposition, bien que cela ne t'enchantait guère. tu n'étais pas à l'aise. même pas du tout. tu ne savais pas ce que gordon savait à ton propos. il avait sûrement dû entendre les pires rumeurs à ton propos, mais au final, tu n'avais même pas envie de savoir. parce que ces gamineries du privé étaient désormais loin derrière toi, et que tu estimais être plus mature qu'eux tous. alors tu lui demandas ironiquement ce qu'un brillant élève de eaton square faisait tout seul au cinéma un vendredi soir. parce que ouais, le vendredi soir, il y avait toujours des soirées de prévue, et gordon semblait parfaitement être le type de mec à enchaîner les soirées. tu laissas paraître un léger sourire en entendant sa réponse. « si tu veux me tuer en prenant exemple sur le film, je ne crains pas grand chose, » murmuras-tu en rigolant doucement. ta main piocha dans le paquet de pop-corn, installé sur les cuisses du brun. « j'suis même pas sûre qu'ils avaient les moyens de sa payer de la confiture de fraise pour imiter le sang, » fis-tu remarquer en fronçant les sourcils. parce que définitivement, ce film n'avait aucun budget. casting pourri, cameraman en carton, effets spéciaux dignes d'un téléfilm, il n'y avait rien qui allait. tu te tournas vers gordon lorsqu'il finit par avouer qu'il évitait un repas de famille. « tu dois regretter de pas y être allé vu la gueule du film, » souris-tu, tournant à nouveau ton regard vers l'écran géant. il te retourna la question. que répondre ? être honnête ou mentir ? tu pris une profonde inspiration. « je fuis mes sombres pensées, » répondis-tu d'un souffle, sentant ta gorge se serrée automatiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

here since : 15/09/2018
dreams : 16
pseudo : spf
face, © : Shawn Mendes, ©HOODWINK & anesidora


( NEVER BE ALONE )
side to side:
ready for it:

MessageSujet: Re: You're just making sure I'm never gettin' over you (Lullaby)   Lun 17 Sep - 22:13


ft. @Lullaby Warhol
BFI IMAX

Tu laissas un rire s'échapper de tes lèvres en l'entendant remarquer que la technique du meurtrier du film était plutôt foireuse, et tu ne pouvais qu'être d'accord avec elle. A la place des adolescents sacrifiés, tu aurais sans doute trouvé un moyen de t'en sortir depuis un bon moment. Mais ce que tu remarquais surtout, c'était qu'elle semblait se détendre à tes côtés, qu'elle piochait même quelques popcorns, alors qu'elle continuait à te faire remarquer le peu de budget du film. C'était quelque chose dont tu étais déjà convaincu, et vu le prix du billet, si l'argent était un problème, sans doute que tu regretterais d'avoir déboursé le moindre centime pour cette bouse mémorable. Mais tu passais tout de même une bonne soirée, même si elle ne ressemblait pas vraiment à ce que tu avais imaginé au départ. « Tu penses que c'est quoi alors ? Du sang de porc ? » Hypothèse étrange, et rien que l'image te fit grimacer, et comprendre le dégout de la pauvre actrice. Pas sûr que t'aurais mis ne serait-ce qu'un doigt dans cette gélatine infâme qui devait puer la mort. Puis tu laissas s'échapper la raison de ta présence dans ce cinéma, cette fuite de ta propre famille, cette atmosphère particulière, ta belle-mère un peu trop joueuse, ton petit frère qui semblait avoir sombré quelque part entre ses vacances chez votre mère et le lycée, se noyant dans une impopularité incompréhensible. Et il ne fallait pas oublier Lance... ton soit-disant frère avec lequel vous aviez décidé de faire alliance pour qu'il n'intègre jamais les Wheeler, et que votre père s'en désintéresse. Car t'avais beau dire ce que tu voulais, c'était le tien qui avait joué aux infidèles et engrossé sa mère. Alors t'avais soufflé la vérité à cette fille que tu ne connaissais que de nom, certain que Paige le prendrait sans doute mal si elle savait que tu faisais ami ami avec son "ennemie". Mais il fallait bien reconnaitre qu'à cet instant, comme à beaucoup d'autres, tu t'en moquais. Tu ne jugeais pas si facilement les êtres, et à sa remarque, tu laissas un petit rire s'échapper de tes lèvres une nouvelle fois, avant de lui renvoyer la question. Et sa réponse te fit plisser les yeux, mais surtout les reporter sur elle, l'observer, tandis que l'écran avait vaguement à nouveau capté ton attention l'instant d'avant. « Si je te dis un secret, tu me dis le genre de sombres pensées qui peut bien hanter un si joli regard ? » demandas-tu en t'inclinant légèrement vers elle, comme pour lui confier un secret. « Personne me cherchera ici, et... je l'aurais peut-être regretté si t'étais pas là pour me tenir compagnie. » Un sourire charmeur au coin des lèvres, un regard taquin qui se déposait sur elle, t'étais célibataire, elle était jolie. « J'ai une idée pour te changer les idées... je te parie que le tueur, c'est le prof de sciences, t'en dis quoi ? » soufflas-tu, plutôt que de tenter la moindre approche directe, te renfonçant souplement dans ton propre fauteuil, un bras venant naturellement se déposer sur le dossier du sien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: You're just making sure I'm never gettin' over you (Lullaby)   

Revenir en haut Aller en bas
 
You're just making sure I'm never gettin' over you (Lullaby)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TUTOS IMPORTANTS] La base de l'amv making
» Vidéos making off du film
» Bullet-time à gogo! (+making-of)
» The making of Titanic : Le coeur de l'océan
» Yoshida Style Ball Jointed Doll BJD Making Guide Book

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
everlasting growing pains ✩ :: london, england :: city center-
Sauter vers: