AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ( —TURN THE PAIN INTO POWER, cesar)

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

here since : 12/09/2018
dreams : 118
pseudo : ishtar, mel.
face, © : webb, anesidora


( NEVER BE ALONE )
side to side:
ready for it: kip, the hogwarts squad, césar, solo, arlo, sol.

MessageSujet: ( —TURN THE PAIN INTO POWER, cesar)   Dim 16 Sep - 20:58



l'audi se gare devant le manoir schemel dans un ronronnement mielleux. s'il était à l'écran sa sortie se ferait sans aucun doute au ralenti sur fond de jay z featuring kanye west. d'un geste nonchalant, il lisse sa veste marine tout en aidant sa cadette à sortir son mètre quatre-vingt de venin de son carrosse. le duo virevolte en direction des marches. les parents arriveront de leur côté. ils sont pas à londres la plupart du temps de toute façon. ça l'étonnerait même pas s'ils venaient à se poser sur le toit en hélico. les portes franchies, lisa l'abandonne pour les bras tendus des flûtes dorées qu'elle affectionne tant malgré son jeune âge. y a pas de règles ici, sinon les traditions. ancestrales. toutes les mêmes, enracinées jusqu'au continent, berlin, stuttgart, köln, essen, karlsruhe et d'autres. tout le petit gratin schleu est là, si loin de la maison, héritiers échappés des griffes parentales avant le fiasco du conflit mondial. ses doigts se referment sur un verre qu'un lointain cousin lui tend alors qu'il se laisse tomber sur un divan dans un coin de la pièce. soupir au coin des lèvres, cristal contre sa langue, il observe les talons qui cliquent contre le carrelage, les bouches trop rouges, les pommettes refaites et les boutons de manchettes à trois smic. et puis finalement les yeux se posent sur un profil familier. cesar. comme la salade, mais en nettement moins attirant. liam décroise les jambes et se penche en avant, menton relevé avec défiance.
- oh zimmermann, bouge de là, tu bouches la vue
aucune autre raison sinon celle de l'enquiquiner. et puis la flemme de vouloir encastrer sa sale gueule angélique dans le mur le plus proche. loin des yeux, loin du cerveau. il demande rien de plus, liam. qu'on le laisse tranquille. mais fallait que cesar se pose pile devant lui, comme pour le narguer.
connard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
( —TURN THE PAIN INTO POWER, cesar)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Torrefaction dans une MAP (Machine à Pain)
» Compote de poires au pain d'épices ( 8 mois )
» gingerbreadman (bonhomme de pain d'épices)
» Power up Ichigo
» Conservation du pain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
everlasting growing pains ✩ :: london, england :: westside-
Sauter vers: