AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 fête de trop (arlo)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

here since : 13/09/2018
dreams : 69
pseudo : am
face, © : trautwein (miserunt)


( NEVER BE ALONE )
side to side:
ready for it: arlo, liam, sol

MessageSujet: fête de trop (arlo)   Jeu 13 Sep - 21:24

t'es assis sur une clôture de fer tel un roi sans sa couronne. t'as mis ta capuche de bandit pour que les autres ne puissent pas te reconnaître parce que tu sais, dans le fond, qu't'es pas vraiment désiré ici. qui voudrait d'un gars comme toi à une soirée, hum ? t'es le nuisible. t'es le gars qui fait baisser la côte de regent high d'un claquement de doigts. t'es juste un gunn. pourtant t'es là, pour arlo. t'as assez merdé comme ça avec elle alors t'as décidé de te racheter avec un peu d'gnôle gratuite coupée au coca light. t'as chopé l'adresse du gars qui organisait la soirée pour inviter arlo, pour oublier l'eastside et toutes ces merdes qui vous tombent chaque jour sur le coin de la gueule. t'offres une alcohol party à une nana qui en a plus besoin qu'toutes les étoiles du ciel réunies et tu t'dis super, j'ai fait ma b.a. du mois en allumant une clope dans l'froid de septembre. parce que t'es arrivé un peu tôt, parce que tu veux pas passer pour un con aux bras ballants, parce que t'en as envie, c'est tout. et t'attends. t'attends qu'la belle rejoigne la bête pour une soirée décadente ; tu fermes les yeux sur la poussière de vos vies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

here since : 12/09/2018
dreams : 68
pseudo : prudence
face, © : reinhart. (bltmr)


( NEVER BE ALONE )
side to side:
ready for it: kip + liam + ...

MessageSujet: Re: fête de trop (arlo)   Jeu 13 Sep - 21:59

enfant dans les rues. enfant maquillée, vie volée. empruntée aux plus belles. aux plus sages. une porte qui claque quand la mère s'oppose. arlo elle a gagné son biff. arlo elle pas besoin de l'accord du bon dieu pour picoler un jour de la semaine.
arlo elle a juste besoin de kip et de son rhum coca en bouteille. de sa clope au coin des lèvres. ça sent le cramé entre eux. ça se déforme. mais c'est pas vous. c'est les autres. mais arlo elle leur crache dessus. surtout ce soir. chaos en lettres noires sur le front. elle est pas venu pour enfiler des perles. elle besoin de son partner in crime pour faire vomir tout ce plancher d'ados boutonneux qui veulent sa peau.
fait pas froid fait pas chaud. une veste en trop et une paire de talon piqué à sa mère. une paire de jambes qui prend l'air. elle a le briquet dans la poche mais pas les cigarettes. elle voit déjà la lueur du kip qui veille déjà sur le grillage. pour une fois que t'es avance. un battement de cils, regard aigre-doux. elle lui pique sa cigarette comme si c'était la sienne. il sent peut-être déjà le mélange de votre abandon de la soirée. deux oiseaux sur la clôture. elle lui remet la clope dans le bec pour attraper la bouteille. sympa la soirée, puis elle est confortable cette clôture. elle avale, boit une, deux, trois gorgées. une main sur la capuche qui lui arrache son vrai visage. joue pas à ça avec moi. j'aime bien quand je peux voir tes cernes distinctement.
kip et arlo, c'est des gamins qui sont déjà trop fatigués.

tu sais arlo, faut dormir. tu sais arlo, kip et toi c'est la même merde. tu sais arlo, que ce soir ça va pas être ton moment de gloire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

here since : 13/09/2018
dreams : 69
pseudo : am
face, © : trautwein (miserunt)


( NEVER BE ALONE )
side to side:
ready for it: arlo, liam, sol

MessageSujet: Re: fête de trop (arlo)   Jeu 13 Sep - 22:36

tu r'penses un peu à là-bas, à la maison. t'es quasi sûr que'la gamine a fait l'mur pour aller à une soirée dans les beaux quartiers. avec sa belle gueule, elle peut se le permettre. toi non. toi t'es bon qu'à t'incruster chez les autres. et ça t'gêne même pas parce que la vie t'doit bien ça, n'est-ce pas ? alors tu bois l'peu de rhum que t'as ramener. c'est ta bouteille alors, forcément, il y a plus d'alcool que de soft et le liquide te brûle la gorge. t'as même l'impression qu'ça te désinfecte le cœur. et arlo arrive. arlo et ses jambes laiteuses. arlo et ses cheveux tout pâles. elle s'est préparée pour la fête et toi, t'as même pas pris l'temps de mettre quelque chose de convenable. t'façon c'est pas comme si ça importait vraiment. j'voulais pas te laisser seule dans la fosse aux lions dis-tu en haussant les épaules. arlo la couleuvre se s'rait faite bouffer tu l'sais. cette bande de connards méritent même pas qu'elle soit là mais elle voulait tellement se lâcher et tu voulais tellement la voir s'amuser qu't'as capitulé. elle chope ta clope, puis ta bouteille. tu n'dis rien. elle dégage ton visage blafard d'un geste de la main nonchalant. sous la lumière crue du réverbère, tu sais ton regard exposé. le bleu violet autour d'ton yeux gauche se révèle, fier. tu souris. les cernes sont bien présents, prévisibles. je devrais me maquiller aussi tu crois pas ? ça pourrait cacher mes activités nocturnes... tu ricanes. t'as même pas été foutu d'bien t'habiller, qu'est-ce que t'irais mettre de l'eyelighter pour paraître décent au regard des autres ? bon, on est venu pour papoter ou pour les emmerder, hum ? tu t'lèves d'un bon, clope usée entre les lips. puis tu te mets tranquillement à avancer en marche-arrière, le corps tourné vers arlo, attendant qu'elle vienne te prendre le bras comme dans un film des années quatre-vingt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

here since : 12/09/2018
dreams : 68
pseudo : prudence
face, © : reinhart. (bltmr)


( NEVER BE ALONE )
side to side:
ready for it: kip + liam + ...

MessageSujet: Re: fête de trop (arlo)   Jeu 13 Sep - 22:57

c'est le corbeau au bout de la branche. c'est le poing qui cogne pour elle. elle a rien demandé arlo. et pourtant kip frappe. mais ce qu'il sait pas c'est qu'elle s'est déjà faite bouffé, traîné sur les carreaux du regent, sans qu'on se dise que peut-être à l'intérieur ça va pas trop. alors elle dénote, le regarde avec le regard qui aurait tuer un lion. j'ai pas besoin de toi dans la fosse kip. elle le dépouille. bouteille à la main quand le coquard s'affiche sur le taint blafard. si tu te maquilles aussi bien que tu te défends tu vas pas aller loin. elle souffle un rire quand son doigt appuie un peu trop sur le coin de son œil. quoi qu'il fasse il a la colère sur le visage.
pour foutre le bordel kip. foutre le bordel. elle le suit avec la démarche d'une femme qu'elle n'est pas. elle le suit en abandonnant son manteau dans le creux de son coude. elle suit en robe légère. mais elle lui prend le bras. parce qu'arlo tout seule, elle a un peu froid.
les basses qui massent le crâne. tabassent le cœur, mais le mélange savant de son acolyte sait y faire. elle a reprit un peu de la potion pour finir quelques minutes après dans le grand bain. dans se marasme de têtes qu'elle connaît trop. et d'un coup on les regarde, on les voit.
et c'est le bordel dans toute sa tête.


Dernière édition par Arlo Clarkson le Jeu 13 Sep - 23:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

here since : 13/09/2018
dreams : 69
pseudo : am
face, © : trautwein (miserunt)


( NEVER BE ALONE )
side to side:
ready for it: arlo, liam, sol

MessageSujet: Re: fête de trop (arlo)   Jeu 13 Sep - 23:43

t'enlèves ton sweat noir pour le nouer autour de tes hanches fines le temps qu'elle te rejoigne. t'as mis un t-shirt jaune moutarde ce matin, c'est ok. c'est juste une fête de plus. comme prévu, arlo s'accroche à toi. on pourrait presque croire que de vous deux, c'est toi l'plus fort. c'est c'que les autres pensent mais toi tu sais la vérité. toi tu sais que, quoiqu'il arrive, arlo sera toujours la plus vaillante de votre duo. parce que toi t'as les poings et elle le courage. le courage d'aller à une fête où elle n'est pas invitée juste pour dire "regardez-moi, je suis encore là malgré vous" le regard fier et l'dos bien droit. et toi, tu ne fais que l'accompagner. la fosse est grande grande grande pourtant l'hydre de lerne des banlieues t'fait pas peur. pas ce soir. ce soir t'es avec arlo et vous êtes comme invincibles. qu'importe que les regards soient posés sur vous du moment que la musique continue à battre dans tes tympans. t'attrapes à la volée deux verres remplies de punch. t'en fourres un dans les mains d'arlo y'a rien d'mieux que d'l'alcool gratuit lui dis-tu en te penchant vers elle. et enfin tu trinques, un sourire mutin étalé sur tes lèvres humides. à nous princesse, à nous ! tu prends une longue gorgée en riant. parce qu'ils te regardent, parce qu'ils n'ont encore rien dit, parce que vous êtes presque normaux et qu'c'est si bon de ne pas se sentir tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

here since : 12/09/2018
dreams : 68
pseudo : prudence
face, © : reinhart. (bltmr)


( NEVER BE ALONE )
side to side:
ready for it: kip + liam + ...

MessageSujet: Re: fête de trop (arlo)   Ven 14 Sep - 0:15

mission suicide ou provoc invincible. elle n'est définitivement plus invisible. les pupilles qui écarquillent, font dresser les regards qu'elle retourne d'un claquement de cils. kip au bout du bras qui lui tend le premier verre. guide de la dépravation utile. elle a bien fait, de presser l'oiseau noir pour l'emmener boire et danser. t'façon elle aurait pas bougé s'il était pas venu. les murmures rendent sauvages. et kip il a l'air de plus qu'un animal. il a l'air au dessus de tous ces sauvages. ça c'est déjà mieux qu'ton 50/50 douteux dans ta bouteille en plastique il sourit, elle rit, elle sourit, ils trinquent. ça valdingue dans le regards des habitués, des invités trop curieux. il a bu une gorgée. elle bu son verre. arlo ramasse la poussière. princesse du désert se dessert, envoie paitre son verre sur le premier meuble à porté. et elle recule comme kip sur le goudron sous les halos jaunes. elle recule dans ce bout de tissus qui appelle aux avis tranchés des langues acérés.
oui tout est à eux.
tout est à kip et arlo, détenteur des envies indisciplinés.
elle dessine une danse, alors que ses mains appelle son complice. elle n'est qu'ivresse alors que l'heure avance à peine. y a sûrement un verre entre temps qui s'est perdu dans ses mains. y a sûrement un gars qui s'est perdu entre eux. y a sûrement un gars qui veut savoir si les rumeurs disent vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

here since : 13/09/2018
dreams : 69
pseudo : am
face, © : trautwein (miserunt)


( NEVER BE ALONE )
side to side:
ready for it: arlo, liam, sol

MessageSujet: Re: fête de trop (arlo)   Ven 14 Sep - 10:53

j'ai risqué ma vie pour choper ça dans les réserves d'mon père et c'est comme ça qu'tu me remercies ? tu fais mine d'être outré même si ton père n'est pas revenu à l'appart depuis plus d'deux semaines, même si tu sais qu'la piquette qu'il achète est tellement dégueulasse qu'il faut la couper si tu veux pas crever, le foie nécrosé. pourtant t'as l'sourire aux lèvres, même si ça tiraille sous ton œil. saloperie d'combat. tu regardes baby arlo boire de tout son saoul et même plus. et vous vous embourbez un peu plus dans les sables mouvants, attirés par le danger. elle t'appelle. elle t'appelle et toi tu répliques. tu claques quelques pas de danse sur cet électro facile. les boum boum surpassent les murmures et vous vous faites roi et reine d'une contrée lointaine. tu prends la main libre d'arlo pour la faire tourner tourner tourner sous les spots colorés. c'est l'calme avant la tempête et du coin de l’œil, tu vois un gars s'approche lentement. tu grognes un putain rugueux. acide. t'es d'jà énervé alors qu'le type n'a encore rien fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

here since : 12/09/2018
dreams : 68
pseudo : prudence
face, © : reinhart. (bltmr)


( NEVER BE ALONE )
side to side:
ready for it: kip + liam + ...

MessageSujet: Re: fête de trop (arlo)   Ven 14 Sep - 11:52

tu souris. ça a le goût des bonbons qui piquent quand kip joue l'enfant outré. c'est le bordel et personne n'a eu besoin d'eux. pas besoin d'eux pour que le sol colle sous leurs pieds, pas besoin d'eux pour que la moitié des gens aient un regard vitreux. ils feront jaser, elle le sait. elle fera encore parler d'elle. arlo grande dame qui attire toutes les foudres du regent. arlo petite fille que kip fait tourner. et c'est bien. pour une fois c'est juste. parce que danser lui fait oublier les mirettes. l’arbalète en sursis au dessus de sa tête. c'est juste, même si le monde se dédouble un peu sous ses yeux.
puis tu rates un épisode. puis t'es toute seule. une verre et un gars. tu notes la différence mais tu te laisses porter. peut-être parce que t'en as envie, ou sûrement parce que t'es à peine consciente du souris du keum qu'est entrain de t'alpaguer. t'as perdu kip dans la bataille de cils entre la salle et la silhouette qui se rapproche. arlo t'as trop bu. arlo t'aurais pas dû. mais t'as cette envie de te dire que malgré tout, pour toi ce soir tout est permis. que ce soir, kip, tu verras je survivrais dans la fosse au lion. alors encore une fois arlo devient ce qu'elle n'est pas. c'est trop proche. et sans aucun doute il lui murmure des trucs à l'oreille qu'elle comprend qu'à moitié. sûrement qu'elle sent sa main se balader au dessus de ses reins. et arlo prend l'eau, se noie dans un verre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

here since : 13/09/2018
dreams : 69
pseudo : am
face, © : trautwein (miserunt)


( NEVER BE ALONE )
side to side:
ready for it: arlo, liam, sol

MessageSujet: Re: fête de trop (arlo)   Ven 14 Sep - 12:26

l'goût de souffre, tu l'avais senti venir dès le départ. mais à trop fermer les yeux sur la réalité, on s'éclate la gueule sur le macadam. et toi, toi tu t'es fracassé sur le tapis taché d'vodka. tu l'as vue tourner entre tes bras une fois, deux fois, trois fois puis elle a disparu comme dans un nuage de fumée. mais t'es où arlo ? tu n'sais pas. t'essaies de la trouver, là dans tout ce monde. emportée par la foule elle l'a été. tu t'traînes dans la boue argentée pour arlo. arlo que tu trouves dans les bras d'ce type bien habillé. il pose les mains sur elle, conquérant. tu restes les bras ballants, souvenirs plein la tête. tu t'revois casser la figure de cet autre type, celui qui a détruit la réputation d'arlo. tu r'vois sa gueule en sang, tes poings rougis dans cette ruelle à quelques pas du bahut. t'as déraillé c'jour-là et c'est arlo qui a trinqué et aujourd'hui ? aujourd'hui c'est un autre gars qui revient à la charge mais qu'est-ce tu peux faire ? tu foires toujours tout avec elle pourtant t'as envie d'la défendre. arlo à la couronne de lauriers, arlo toute embuée. alors tu fais le choix de p't-être tout détruire encore une fois. parce que t'es un peu con kip ; un peu con et très énervé. tu te pointes devant l'gars. t'es même pas sûr qu'arlo soit en capacité de comprendre ce qui se passe putain. ta main s'abat sur l'épaule de l'autre. il ressemble à un des joueurs de l'équipe de basket. qu'est-ce que tu crois faire ? t'as l'air d'une bête et la bête voit rouge. arlo semble dans un autre monde, ça t'fout en l'air. l'gars rit, s'amuse, il te demande si c'est ta copine. bordel mais c'est pire que ça, arlo c'est arlo il caresse sa joue pâle d'un revers de la main. la touche pas avec tes mains recouvertes d'mst putain ! t'es comme un lion en cage, tu le bouscules pour te rapprocher d'arlo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

here since : 12/09/2018
dreams : 68
pseudo : prudence
face, © : reinhart. (bltmr)


( NEVER BE ALONE )
side to side:
ready for it: kip + liam + ...

MessageSujet: Re: fête de trop (arlo)   Ven 14 Sep - 13:25

le cramé. le charbon qui fume et qui tâche. ce gars c'est le début d'une erreur. ça commence par des longues phrases dans l'oreille. ça dérive sur les hanches. ça se perd dans sa propre tête arlo. arlo qui rame, arlo qui fuit le drame. elle a les talons qui vrillent et le sourire qui frise. catastrophe préméditée, témérité à moitié assumée. elle sait pas quoi dire quand y a une paire d'yeux un peu trop près de ses iris. mais au loin elle entend les sirènes. voit se frayer jusqu'à elle les murènes acerbes et rassurantes du kip bleui au coin de l'oeil. pas de danses et change bras. avec kip c'est mieux, elle l'agrippe un peu comme elle peut. s'oppose à celui qui avant détourait son bassin. il en raconte des histoires kip quand il est énervé. mais elle veut pas de la colère de ses poings. calme-toi p'tain kip, viens on bouge. viens on bouge j'suis pas bien. elle prend sa mâchoire avec ses doigts trop fins, pour qu’elle soit bien sûr qu'il regarde plus que la arlo façon camion volé, pour qu’il regarde plus le gars lambda qu'a voulu savoir la vérité. elle a trébuché sur chaque mots, et maintenant elle titube à chaque pas. kip il est trop loin, elle peut pas avancer avec juste un bout de sa main. elle l'attend, parce que ce soir arlo c'est le fardeau. une main sur ses épaules elle déblatère. elle parle comme le gars de tout à l'heure. la liqueur délit les langues. pourquoi tu t'énerves comme ça là, y avait rien. t'façon j'ai rien compris à c'qu'il m'a dit.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

here since : 13/09/2018
dreams : 69
pseudo : am
face, © : trautwein (miserunt)


( NEVER BE ALONE )
side to side:
ready for it: arlo, liam, sol

MessageSujet: Re: fête de trop (arlo)   Ven 14 Sep - 13:54

t'en as marre. marre des rumeurs, de la poussière et des sourires âcres. comment vous en êtes arrivés là déjà ? qu'est-ce que vous avez bien pu leur faire à ces cons ? tu sais pas tu sais pas. y'a eu un grain d'sable dans le mécanisme scolaire et tout est parti en vrille. et arlo qui tangue sans l'remarquer et arlo qui essayer de te calmer, le regard vissé. tu plonges les yeux dans les siens ; le sang bat encore trop fort dans tes tempes. elle veut que tu te calmes. faut qu'tu te calmes. t'y arrives - juste assez - puis elle s'éloigne un peu. un peu trop. tu la suis, t'abandonnes le combat parce qu'elle ne veut pas que tu te battes (tu sais pas si c'est parce que c'est l'mieux pour elle). tu resserres le sweat autour de ta taille avant de reprendre un verre qu'tu bois cul sec. tu rejoins arlo et elle se met à parler pour tout, pour rien. t'es agacé en l'écoutant mais tu sais pas pourquoi. personne n'a l'droit de te considérer comme un objet arlo. personne. pas même toi. tu passes pour le keum jaloux, ça se voit à des kilomètres à la ronde. les rumeurs vont enfler un peu plus demain mais tant pis. j'comprends pas putain pourquoi t'as pas frappé c'gars. il le méritait, pourtant arlo s'est laissée faire et ça te donne envie d'choper un truc pour le jeter dans la baie vitrée embuée. c'est quoi son problème ? c'est quoi votre problème ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

here since : 12/09/2018
dreams : 68
pseudo : prudence
face, © : reinhart. (bltmr)


( NEVER BE ALONE )
side to side:
ready for it: kip + liam + ...

MessageSujet: Re: fête de trop (arlo)   Sam 15 Sep - 12:24

fallait en parler quand les murs ont explosés. fallait se regarder dans le blanc des yeux un peu plus longtemps. sauf qu'arlo elle règle ses comptes qu'avec la boisson. parce que arlo elle veut pas que ça change, elle veut vivre les yeux bandés. indienne dans le far-west, y a un revolver pointé sur sa tête. kip c'est la gâchette, c'est le point faible de tous les murmures. c'est le point d'ancrage de l’enclume qui résonne.
kip il a aussi souvent raison. arlo elle a parfois tord. elle a eu tord y a deux minutes à se laisser tordre la peau sans raison. sauf que plus ça va moins elle trouve de raisons d'avoir raison. et convaincu qu'elle n'aura jamais l'attention subtile qu’elle exige, elle tolère les aversions stupides des jeunes d'aujourd'hui.
tu sais que t'es pas un objet, ça tombe sous le sens. l'alcool te ramène au premier degré basique de l'enfant crédule. t'as la langue au bout des mots mais t'as aussi le cerveau au bout du gouffre alors tu rates la mesure. t'attends le jardin tranquille qui s'ouvre derrière la baie vitrée. tu balances tes talons. cendrillon discount qui se mouille les pieds sur l’herbe tondue au millimètre. t'es jaloux kip? c'est la défiance maximale. parce qu'arlo elle sait plus ce qu'elle dit, ou bien elle maîtrise parfaitement le sujet. défie-moi si tu peux kip. lâche-t-elle de ses yeux quand elle fait s'entourer ses mains blessés à lui autour d'elle. regarde comme c'est facile, regarde l'emballage plastique autour de mes hanches. j'ai p'être même un code barre dans le cou. elle ose dire et faire ce qu'elle n'a jamais fait. parce que peut-être au fond d'elle lui en veut un peu. peut-être qu'au fond d'elle, elle est contente qu'il ait fait rougir les deux yeux du gars qui faisait pleurer les siens.
sûrement il doit sentir l'éthanol qu'elle crache sur chaque mot. mais elle s'en fout assez ne serait-ce que par le fait qu'il à presque autant bu qu'elle. je suis déjà la pute du bahut alors si je commence à cogner ça va pas s'arranger pour moi. c'est des conneries. un ramassis d'idioties qui vient se plaquer en moins de deux dans les oreilles l'enfant au coquard.
arlo c'est quoi le but? arlo c'est quoi ton problème?
 


Dernière édition par Arlo Clarkson le Sam 15 Sep - 13:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

here since : 13/09/2018
dreams : 69
pseudo : am
face, © : trautwein (miserunt)


( NEVER BE ALONE )
side to side:
ready for it: arlo, liam, sol

MessageSujet: Re: fête de trop (arlo)   Sam 15 Sep - 13:27

si tu pouvais, t'irais fracasser la gueule de ce type une fois d'plus. ce type qui a détruit arlo jusqu'aux os au point de dérailler d'un claquement d'doigts. tu regardes ses yeux trop maquillés et ses cheveux des blés défaits par la danse. et les étoiles qui vous surveillent ne suffisent pas à atténuer ce pincement dans ta poitrine. elle est là, cendrillon souillée réincarnée. arlo se noie, juste comme ça devant toi alors elle t'agrippe. t'es son point d'ancrage. vaste blague. t'es l'point d'ancrage de personne, personne n'a b'soin d'un gars comme toi dans sa vie. sans crier gare, elle te pose la question. cette même question qui tourne dans ta tête depuis quelques minutes déjà. t'es jaloux kip ? dis, t'es jaloux ? elle pose tes mains sur sa taille. elle se donne à toi et putain qu'est-ce que tu dois faire ? tu fixes ses lèvres encore humide d'alcool. tu la regardes à t'en brûler les rétines parce que ça fait longtemps. longtemps qu't'as pas eu une nana entre tes bras. mais arlo c'est pas juste une nana. tu t'rapproches d'elle, assez pour sentir l'odeur de ses cheveux mêlés aux effluves de rhum. ta main cabossée effleure l'une de ses joues rosées. et l'constat arrive comme une claque : t'es comme cet autre gars. ça t'donne envie de vomir alors tu repousses arlo. brusquement. dis pas d'conneries, on est... mais tu finis pas ta phrase. t'oses pas parler d'amitié, t'oses pas parler d'confiance. vous êtes juste des gosses paumés et tristes et en colère. puis elle parle, encore. les mots s'écoulent de sa bouche tel du venin mais et alors ? on s'en fiche, on s'en fiche de ces ptites salopes qui sont pas foutues d'se mêler de leur vie insipide. pourquoi est-ce que ces merdeux auraient d'l'importance ? tu shootes une canette imaginaire avant de passer une main dans tes cheveux. tu souffles. frapper... frapper c'est tellement plus simple. murmures-tu, la voix brisée. parce que cogner quelqu'un c'est juste être en colère et la colère est la seule émotion que tu saches gérer sans t'essouffler l'coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

here since : 12/09/2018
dreams : 68
pseudo : prudence
face, © : reinhart. (bltmr)


( NEVER BE ALONE )
side to side:
ready for it: kip + liam + ...

MessageSujet: Re: fête de trop (arlo)   Sam 15 Sep - 14:10

qu'est qu'on est ? hein? qu'est-ce qu'on fout? à se croire au dessus du jugement acides des regardes futiles. kip qu'est-ce qu'on est d'autres que deux misères? deux poussières qui se battent en duel sur le parquet qui se disloque. qui prend la flotte au grand galop.
c'est l'escalade. la grande cascade dans les yeux d'arlo. l'océan ou la grande flaque. c'est presque une claque qui se dissimule sous les doigts feutrés de kip qui se rapproche. ça fait longtemps qu'elle a pas eu un gars dans ses bras, ça fait longtemps qu'elle a pas eu autre chose qu'une ordure entre ses doigts. puis ça décroche. t'as loupé un truc, elle en a dit des conneries mais peut-être pas là. alors elle aussi elle raccroche. lui fouillent les poches. dames blanches, elle lui pique une cigarette. un bâton au coin de la bouche, étincelle au bord des lèvres. si on s'en fiche tellement. qu'est-ce que tu fous là? pourquoi tu démènes tant pour qu'on ne pose plus un doigt sur moi? elle prend ses grands airs de dame intouchable, de grande blonde qui tire sa latte en silence. ingrate, elle le fout au pied du mur. peut-être qu'elle devrait pas. kip il mérite pas ça. mais arlo bourrée ne sait dire que des horreurs.ouais c'est simple, ouais. t'façon t'as raison kip, je vais me mettre à cogner, ça résoudra tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

here since : 13/09/2018
dreams : 69
pseudo : am
face, © : trautwein (miserunt)


( NEVER BE ALONE )
side to side:
ready for it: arlo, liam, sol

MessageSujet: Re: fête de trop (arlo)   Sam 15 Sep - 15:01

elle comprend rien, ou alors c'est toi ? y'a comme une barrière invisible entre vous. tu la vois - presque - comme d'habitude pourtant vous vous comprenez pas. ou alors elle ose enfin avouer ce qu'elle pense ? dutch courage qu'ils disent. p't-être bien. p't-être bien... elle se rapproche, désireuse. t'es paumé, elle te choppe une clope, t'es même plus étonné. c'est calme, la douceur de la nuit embrouille les cœurs. au loin, la techno anglaise résonne à l'intérieur et vous, vous squattez le gazon bien taillé presque parfait. tu serres le poing à t'en faire mal parce que tu sais pas quoi répondre à arlo. tu sais pas pourquoi tu la défends autant, c'est pas ton boulot, c'est pas tes affaires. pourtant t'es là à essayer quoique-ce-soit. mais elle veut pas d'tes tentatives et peut-être même qu'ça la dérange pas tout ça. ça lui fait peut-être du bien jouer l'rôle que les autres lui ont donné. t'as raison, c'est ton problème. réponds-tu, excédé. parce que tu te sens coupable. coupable des rumeurs, coupable des actions d'ce type alors que t'as rien à voir avec tout ça. t'es juste le gars qui a essayé de défendre arlo une fois. et cette fois là a été comme une bombe à retardement. comme tout c'que tu fais. comme tout c'que t'essaies de faire. t'sais quoi ? démerde-toi arlo. si c'est plus simple pour toi d'passer pour la salope plutôt qu'te battre vas-y, mais ça sera sans moi. c'est la merde mais si elle aime ça, qu'est-ce que tu peux y faire ? t'en as marre de cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: fête de trop (arlo)   

Revenir en haut Aller en bas
 
fête de trop (arlo)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La vie est trop courte pour lire de mauvais livres
» A TROP AIMER
» [Soucy, Gaétan] La petite fille qui aimait trop les allumettes
» Une maison de Blythe trop belle....
» TROP JEUNE POUR MOURIR de Perrine Huon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
everlasting growing pains ✩ :: london, england :: northside-
Sauter vers: